Skip navigation.
Home
Writer, Professor, Revolutionary.

James D. Cockcroft (26 octobre, 1935 - 16 avril, 2019)

James Donald Cockcroft, 83 ans, de Montréal, QC, est décédé le [date du decès] après une dure lutte contre le cancer de la vessie.

James est né le 26 octobre 1935, de Donald Griswold Cockcroft et Elisabeth Lillian Powers, à Albany, NY. Après avoir fréquenté l'académie militaire d'Albany, il a fait ses études à l'université Cornell, diplômé en philosophie et en anglais en 1957. Ensuite, il a obtenu sa maîtrise à l'université Stanford en 1964, et son doctorat à l'université Stanford en 1966 (sociologie, histoire, et sciences politiques, axé sur l'Amérique latine, les États-unis, l'Europe et le développement).

James était historien, sociologue, analyste politique, poète et auteur lauréat bilingue de 50 livres sur l'Amérique latine, les latinos, l'histoire cachée des États-unis, la culture, les migrations et les droits humains. Il militait politiquement contre la guerre au Vietnam au cours des années 1960 et 1970, et pour les droits humains à l'encontre du shah d'Iran, ainsi qu’aux mouvements de solidarité avec les luttes en cours dans différents pays de l'Amérique latine, etc. Il a fait partie de différentes associations professionnelles, conseils internationaux et tribunaux de la société civile et était souvent conférencier.
Citoyen américain ayant immigré au Canada, il a fait parti du Conseil mondial du projet de solidarité internationale José Martí, était un des fondateurs du réseau des intellectuels, artistes et mouvements sociaux en défense de l'humanité, avait une place à la Table de concertation de solidarité Québec-Cuba, était membre de l'alliance littéraire Canada-Cuba, ainsi que membre du Comité international pour la paix, la justice et la dignité. Jusqu'à sa dernière maladie, James a poursuivi l'écriture ainsi que le militantisme politique par le biais du Comité international pour libérer les Cinq Cubains, qui a fini par gagner leur libération, et a reçu de nombreuses invitations comme observateur international aux colloques et élections au Vénézuela. Il a également agi comme un organisateur clé du défilé Nuestroamericana à Montréal.

En 1954, il a rencontré Eva Sperling; ils se sont mariés en 1957; par la suite ils ont eu trois fils, Ben, Eric et Peter. Après leur séparation et divorce, James a été en relation, ensuite marié à Hedda Garza, ce qui a pris fin avec la mort subite de celle-ci en 1995. Sa dernière relation de couple était avec Susan Caldwell, ce qui a amené son immigration au Canada en 1999 et le domicile à Montréal.

La soeur de James, Patt Morgan, ainsi que sa première femme Eva Sperling et sa deuxième femme Hedda Garza, sont décédées avant lui. Il laisse dans le deuil son frère et sa belle-soeur George et Ann Cockcroft, sa partenaire Susan Caldwell, ses fils (et sa famille et ses petits-enfants) Ben et Lindy Cockcroft (April, Travis et Lucas) Eric et Olivia Jones Cockcroft (Myles, Leland et Mary Mealoha), Peter et Yali Lincroft (Sammy et Jackie) ses beaux-fils Dan et Rose Garza (Jeffrey et Larissa), Omar Bickell (fils de Susan) et Nathalie Benoit (Maya et Malik), ainsi qu’une famille élargie et aimante composée de nièces et de neveux, de petites- nièces et petits-neveux et d’un arrière-petit-fils et beaucoup, beaucoup d'amis et de camarades à long terme.